#liste_articles {display:block}
designbyinook
close

L’ONU veut convertir les pays pauvres à l’Internet sans Fil (reuters)

L’ONU veut convertir les pays pauvres à l’Internet sans fil
[2003-06-27 16:08]

Par Irwin Arieff

NATIONS UNIES (Reuters) - L’accès à internet sans fil à la norme Wifi pourrait accélérer le développement des pays pauvres, à condition qu’on les aide à déployer cette technologie, a déclaré le secrétaire général des Nations-Unies Kofi Annan.

Le Wifi, qui permet de surfer sur internet sans fil depuis un ordinateur portable ou un assistant personnel, "va jouer un rôle clé partout dans le monde, et tout spécialement dans les pays en développement et dans les pays dont l’économie est en transition", a déclaré jeudi Kofi Annan depuis Genève dans un message adressé à la conférence organisée au siège des Nations-Unies sur l’Internet mobile dans les pays en développement.

Les ordinateurs portables sont rares dans le Tiers-Monde, et l’argent manque pour acheter le matériel nécessaire à l’installation de "hot spots", ces points d’accès sans fil à Internet qui se multiplient dans les pays développés.

A la conférence de l’ONU, organisée par le Wireless Internet Institute de Boston, près de 200 personnes représentant des entreprises de haute technologie, des gouvernements de pays en développement, des autorités de régulation et des agences internationales ont planché sur la meilleure manière de réduire ce fossé numérique.

Pat Gelsinger, directeur technique d’Intel, numéro un mondial des microprocesseurs, estime que le Wifi est très bien adapté aux pays en développement car cette technologie est peu coûteuse, ne nécessite pas de licence et repose sur des standards mondiaux reconnus par l’industrie informatique.

Selon Gelsinger, Intel, qui a lancé en mars un processeur spécialement conçu pour l’internet sans fil, est en train de promouvoir le Wifi dans "des dizaines" de pays du Tiers-Monde, dont l’Inde et la Chine. "Nous espérons y équiper 40 à 50 millions de PC, et c’est le segment de marché qui progresse le plus", précise-t-il.

"C’est précisément dans les endroits où l’infrastructure est inexistante que le Wifi peut se révéler très efficace, en permettant à ces pays de faire un bond en matière de technologie et d’infrastructures télécom et d’émanciper leurs populations", a déclaré Kofi Annan dans son message adressé à la conférence.

Le secrétaire général des Nations-Unies a également demandé aux participants de travailler ensemble à un plan permettant de surmonter les obstacles au développement du Wifi dans le Tiers-Monde.

Mohsen Khalil, directeur des technologies de l’information à la Banque mondiale, reconnaît cependant que beaucoup de travail reste à accomplir pour que le Wifi décolle dans les pays pauvres.

Il craint que les gouvernements ne résistent pas à la tentation de taxer ou de freiner cette technologie et estime que le coût des équipement est loin d’être insignifiant. De plus, même si le potentiel du Wifi est très prometteur, "il n’existe pas encore de modèle économique viable applicable aux pays en développement".

Reuters.Tous droits réservés.

Migration laclasse.com
09 décembre 2008
Panne messagerie - suite
29 mars 2008
Panne messagerie en cours
28 mars 2008
Panne serveur de mail
28 mars 2008
Web2 au Quai de Branly
06 novembre 2007
Expo Inside Out
04 octobre 2007
Congrès 2007 de la SMQ
04 octobre 2007
Nouvelle brève
13 août 2007
Safari sur Windows
13 juin 2007
Zohocreator
13 juin 2007
SensitiveWall Towers
02 mars 2007
Présentation de laclasse.com
27 février 2007
Présentation de laclasse.com
05 février 2007
Projet Collèges au Cinéma
01 février 2007
Conférence Open Office à Lyon
11 septembre 2006
L’éducation dans 10 ans
13 janvier 2006
Festival du Creusot
14 juin 2005
Teramobile c’est parti
06 juin 2005