#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Musées

|

Etudes de cas

|

Amsterdam : Némo et Troppen Muséum

 

Amsterdam : Némo et Troppen Muséum

Ayant mis à profit le week end de la Toussaint pour une petite expédition muséologique (bien sur) à Amsterdam, j’ai pu aller jeter un coup d’oeil au Némo et au TroppenMuséum.

Le Némo est un parc d’attraction scientifique. Cela ressemble beaucoup à l’espace enfant de la cité des sciences, en un peu plus récent. Mêmes hordes hurlantes d’enfants déchainés sous le regard désabusés de leur parent, ceux ci n’ayant pas le temps de lire un mode d’emploi que leurs gones ont déjà zappé à la manip suivante.
Finalement pas beaucoup de multimédia mais beaucoup d’objets à manipuler. Une expo assez intéressante sur le conditionnement social. Un panneau expliquant, 10 témoignages de scientifiques à l’appui, que la conscience n’est qu’un effet de bord des connexions neuronales et que les machines l’obtiendront bientôt (je ricane, mais ils sont sérieux). Des jeux d’eau pour comprendre le cycle de l’eau, un gros machin bruyant permettant de comprendre le travail à la chaine... Un jeu multimédia en réseau acheté à la cité des sciences ou l’on est invité à communiqué par visio avec les autres joueurs et s’échanger des cartes, mais cela ne fonctionne pas vraiment (j’ai vraiment du mal à m’expliquer en hollandais avec les gamins de 7 ans).

Le Troppenmuséum est une toute autre ambiance. Pour commencer une très belle collection ethnologique hérité des colonies hollandaises (c’est pas toujours des tendres les Dutch). Et une utilisation modérée des technologies, rien de bouleversant, mais la muséographie est très efficace. ALternent des espaces uniquement centrés sur les objets (avec donc objets et cartels) et des espaces très muséographiés avec des reconstitutions d’espaces, une ambiance sonore etc.
Ci joint quelques photos. En particulier un dispositif utilisant 3 niveaux de vitre : on regarde une maquette d’une ville du magreb (la lumière évolue pour simulerle jour et la nuit). On des boutons regroupés par 3. Le premier éclaire un point de la maquette (par exemple les sources d’eau, le marché ...) et déclenche une ambiance sonore , le deuxième éclaire un cartel qui se surimpose (en fait cela éclaire le texte qui du coup se voit sur une vitre-miroir intermédiaire), le troisième éclaire un objet de la collection qui s’affiche lui aussi en transparence sur une vitre. C’est très simple, très intuitif et permet de garder les yeux fixés sur les objets où la maquette.

Autre point fort, l’espace de médiation et d’accueil des classes. Ils avaient une expo temporaire pour les enfants sur la vie en iran qui avait l’air très bien faite. Sur la photo vous voyez l’espace ou les enfants s’assied pour être accueilli par l’intervenant qui illustre son propos par une projection. Vous pouvez voir aussi une malle pleine des livres thématiques fait par les ateliers d’enfants.

Yam

mardi 8 août 2006

entrée du troppenmuséum
entrée du troppenmuséum
(JPEG)
grande maquette intéractive
grande maquette intéractive
(JPEG)
maquette avec objet
maquette avec objet
(JPEG)
maquette avec commentaire visuel
maquette avec commentaire visuel
(JPEG)
jeux intéractif troppen
jeux intéractif troppen
(JPEG)
accueil de publics scolaire troppen
accueil de publics scolaire troppen
(JPEG)
pour scolaires
pour scolaires
(JPEG)
activités enfants
activités enfants
(JPEG)


(JPEG)
réalisations scolaires
réalisations scolaires
(JPEG)