#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Education

|

Classes culturelles numériques

|

Cadavre exquis en ligne

 

Cadavre exquis en ligne

Maylis de Kerangal transforme sa résidence sur laclasse.com en une expérience d’écriture collective sous la forme du cadavre exquis.

Un auteur invité aux assises du roman en résidence sur laclasse.com


Sur Wikipédia, la notice consacrée à Maylis de Kerangal commence ainsi : "Elle passe son enfance au Havre, fille et petite-fille de capitaines au long cours." C’est peu dire lorsqu’on la rencontre, que l’on sent chez Maylis de Kerangal le goût pour les voyages, ceux à travers le monde mais ceux qu’elle fait, plus proches, à la rencontre des autres, à l’écoute du territoire. Au cours de la première année de sa résidence sur l’Espace Numérique de Travail, elle aura beaucoup écrit, répondu, sollicité, engagé des conversations, avec des élèves curieux, motivés, interrogés et souvent captivés par cette auteure capable de s’adresser à eux individuellement dans un échange de mots emprunts de respect, de distance et d’une profonde complicité. Le projet consistait à lire "Corniche Kennedy".

Dix classes de collège

Maylis de Kerangal dialogue depuis l’an dernier avec les collégiens du Rhône. Pour la rentrée 2012, 10 nouvelles classes ont été sélectionnées parmi un grand nombre de postulants. Les enseignants impliqués pourront rencontrer l’auteur et seront formés à l’utilisation de l’outil de publication lors d’une formation prévue le 18 octobre dans un collège de Lyon. A cette occasion les règles du jeu pourront encore évoluer en fonction des projets pédagogiques de chacun.
Maylis ira pour sa part à la rencontre des élèves dans leurs classes en février, l’essentiel du travail s’effectuant en ligne, pour finir lors des Assises Internationales du Roman, à Lyon, avec l’édition des 11 cadavres exquis et une lecture publique.

© david ignaszewski-koboy

301 auteurs pour onze cadavres

L’idée qui a germé lors des assises 2012 est simple sur le papier, plus complexe qu’il n’y parait dès qu’il s’agit de la mettre en oeuvre :
- Maylis écrit un texte de 2 à 3 feuillets et le publie sur air.laclasse.com

- Les 10 classes inscrites voient ce texte mais ne peuvent en lire que le dernier paragraphe.

- Après avoir lu le dernier paragraphe, chaque classe en écrit une suite. (Maylis se prête également au jeu, ce qui donne au final onze textes (cadavres) en cours d’écriture.
- A l’étape suivante (il y en aura 5), chaque classe se voit attribuer un nouveau texte sur le même principe et en écrit la suite.
- Chaque texte est accompagné d’une fiche script écrite par les auteurs du texte, qui donne des indications ou des pistes de lecture, vidéo, images, sons, afin de guider l’étape d’écriture suivante.
- Un forum est aussi associé à chaque texte pour permettre à l’auteur de dialoguer avec la classe en train d’écrire et aux élèves de tenter d’obtenir des informations auprès de ceux qui ont écrit le chapitre précédent.

- Au final, 11 histoires seront dévoilées lors des Assises du roman et publiées en ligne pour une lecture publique. Vous pourrez les retrouver au format ipub et pdf sur le site air.laclasse.com

Un projet co-designé

Afin d’éviter l’inévitable répétition de certains échanges lors des publications, après une première année d’expérience, Maylis a souhaité remettre le projet en question. Un souhait salué et accompagné avec anthousiasme par l’équipe de la Villa Gillet et celle de Laclasse.com qui avaient depuis le départ souhaité que air.laclasse.com puisse évoluer sur le mode de la co-construction. Nous nous sommes alors mis à dessiner sur les napes de la cantine des Assises, sur les tablettes et tout ce qui était à notre portée, le plan de ce qui pourrait ressembler à une machine à faire des cadavres exquis en ligne. Chacun y est allé de sa proposition, avec un enthousiasme communicatif.

L’histoire des arts

Un Inspecteur pédagogique présent aux rencontres et associé au projet depuis son origine nous fait alors la proposition d’utiliser la fiche script, imaginée pour donner des indications afin que le texte final reste cohérent, comme un support pour l’histoire des arts. Il y sera donc proposé des lectures, des images, des vidéos ou des liens, échanges entre l’auteur, les enseignants et les élèves, sur ce thème.

Le site de la résidence

Les résidences d’artistes sur l’ENT sont développées par l’équipe d’Erasme sur la base de plateformes Spip de publication collaborative. L’aspect web-design est confié à des agences externes. Ainsi, c’est le studio de création Inook à qui a été remis le cahier des charges et qui réalise air.laclasse.com.

Creative Common

Depuis 2003, les projets "artistes en résidence sur l’ENT" sont ouverts aux collèges du Rhône, financés par le Département du Rhône, mais leur imitation, reproduction et toute collaboration avec d’autres collectivités est bienvenue.

A suivre à partir du 18 octobre 2012 sur air.laclasse.com

vendredi 17 août 2012 par Christophe Monnet