#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Musées

|

L’armoire du Fablab

|

Contrôle de la lumière avec Max/MSP + OSC

 

Contrôle de la lumière avec Max/MSP + OSC

Situation

Le Muséolab est équipé d’un système de contrôle centralisé de la lumière par table de commande + Rack Puissance.

Les expérimentations menées sur les maquettes numériques ont permis de préciser plusieurs besoins sur le contrôle de la lumière du plateau :
- Commander les éclairages de manière centralisée par un logiciel en s’affranchissant du passage par une table manuelle.
- Recevoir et interpréter à ce niveau les informations provenant des installations ou des actions des visiteurs, afin de déclencher des actions d’éclairage "intelligents".
- Identifier une norme de communication compatible avec les réseaux TCP/IP ou UDP/IP pour réaliser les dialogues entre les éléments.

Les ressources

Les outils et le matériel retenus :
- Un logiciel de traitement de données et contrôle de lumière temps réel : MaxMsp ou PureData.
- Un module de conversion USB/DMX : Module Enttec USB / DMX

Les ressources utilisées :
- Plugin DMX/USB pour MaxMsp : DMXUSB
- Plugin OpenSoundControl pour MaxMsp :
OSC

Le protocole de communication :
- L’utilisation du protocole OSC en broadcast (UDP) pour permettre la communication entre les dispositifs actifs du Muséolab et le système de commande lumière sous MaxMsp.

Utilisation

- Installer les fichiers .mxe et .help dans le répertoire de travail de Max

- Ouvrir les fichiers d’exemples .help et les copiers dans un fichier .pat de test afin de vérifier les fonctionnement des modules d’éclairage de réception de paquets OSC.

- Réaliser un développement en dissociant la partie éclairage de la partie contrôle.

- Ci-joint le développement [1] réalisé au Muséolab permettant :

  • le réglage automatique ou manuel des canaux d’éclairage lors de l’allumage de la salle (partie gauche du schéma)
  • le déclenchement automatique de certains éclairages lors du badgeage RFID et de l’envoi de paquets OSC depuis le module de détection local (partie droite du schéma)
  • l’allumage graduel de la lumière en lien avec la distance du visiteur au capteur de présence (droite / bas du schéma) [2]

  • La console de gauche permets le contrôle de réception des paquets OSC en lien avec les valeurs de l’arborescence associés, ce qui en fait un outil pratique de débugage :

[1Contenu sous licence Creative Commons

[2Le code de développement du capteur de présence est détaillé ici : Capteur de présence de l’interactif Chimpanzé (exposition labelbêtes).

lundi 16 avril 2007 par Patrick Vincent

Schéma de fonctionnement de l'éxécutable
Schéma de fonctionnement de l’éxécutable
(PNG)

Fichier museolab_lighting.pat
(Zip)