#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Musées

|

Diffusion d’images

|

···· Fujitsu présente son écran " papier électronique " ····

 

···· Fujitsu présente son écran " papier électronique " ····

Fujitsu a développé un écran couleur flexible de type film, dont la
propriété non-volatile permet de conserver une image sans
alimentation électrique. Ce support est très économique, car on ne
doit l’alimenter que pour changer les images. Cet affichage est l’un
des produits que la société Fujitsu a présentés les mercredi 13 et
jeudi 14 juillet à Tokyo.

Il s’agit d’un écran à cristaux liquides cholestériques
réfléchissants, de type matrice passive. Deux prototypes QVGA de 7,62
cm (3,8 pouces) en diagonal ont été exposés : un écran monochrome et
un écran couleur capable d’afficher 512 couleurs.

Selon Fujitsu, l’écran électronique pourrait remplacer le papier dans
un certain nombre d’applications : des panneaux d’informations et
d’affichage aux affiches et menus de restaurant en passant par les

étiquettes de supermarché. Fujitsu, Ltd. a l’intention de proposer
ses produits d’écran papier au cours de l’exercice 2006, qui s’étend
d’avril 2006 à mars 2007. En plus d’une campagne publicitaire pilote,
la société réalise des tests sur le terrain pour déterminer les
premières applications commerciales de cet écran. Fujitsu
Laboratories Ltd., Fujitsu Frontech Ltd. et la société mère Fujitsu
ont travaillé de concert pour développer ce produit. Fujitsu Labs a
réalisé les matériaux et la technologie alors que Fujitsu Frontech a
pris part à la production.

Contrairement aux écrans plats habituels, dont les filtres couleurs
consistent en pixels rouges, verts et bleus, l’écran papier se
compose d’une structure à trois couches d’une épaisseur totale de 0,8
mm environ. Une couche comporte deux films de 0,125 mm d’épaisseur,
qui prennent les cristaux liquides " en sandwich ". Les cristaux
cholestériques de chacune des couches sont orientés de manière à

refléter du rouge, du vert ou du bleu ciel respectivement. Les images
sur l’écran peuvent être modifiées, avec une puissance de 10 à 100
milliwatts, selon la vitesse de balayage. Un porte-parole de Fujitsu
Labs a affirmé que, même lorsqu’il est plié, l’écran parvient à
conserver son image.

EET

mardi 8 août 2006