#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Musées

|

MojMoc / LudoMuse

|

Ludomuse, un moteur de jeux mobiles et collaboratifs

 

Ludomuse, un moteur de jeux mobiles et collaboratifs

Les jeux mobiles et autres variantes de jeux de pistes se multiplient dans les musées et sont connus pour créer de la motivation auprès des plus jeunes. Toutefois, même si les jeunes publics utilisent ces dispositifs pendant de longues durées, ce n’est pas toujours au bénéfice de l’expérience de visite ou de l’acquisition de savoirs et de repères culturels.
On sait par ailleurs que les échanges entre personnes (reformulation, transmission de connaissances, narration) favorisent l’appropriation culturelle. Enfin la variation des postures corporelles, la présence consciente aux sens et à l’espace, sont des éléments essentiels de l’expérience de visite.

Ludomuse veut s’appuyer sur la gamification des interactions physiques et interpersonnelles offertes par deux (ou plus) appareils mobiles en réseau, pour générer des démarches cognitives d’appropriation et de transmission culturelle.

Retenu dans de cadre l’appel à projet services culturels innovants 2014-2015 du Ministère de la Culture, le projet Ludomuse (précédemment baptisé MojMoc) vise à produire une plateforme ouverte de jeux mobiles collaboratifs. Ce projet opensource permettra la réalisation de jeux interactifs destinés à plusieurs appareils connectés.
- Les équipes de médiation des musées auront la main sur un back office qui leur permettra de créer et d’aménager eux même leurs parcours et contenus.
- Le gameplay approfondira les possibilités d’interaction physique des appareils mobiles pour travailler sur la posture corporelle des utilisateurs et créer des expériences visiteurs renvoyant à l’espace physique où ils se trouvent et favorisant des rythmes d’appropriation cognitive.
- l’innovation technique et fonctionnelle repose sur l’aspect collaboratif des jeux : fonctionnant sur plusieurs appareils en réseau, ils seront conçus de manière à développer la médiation interpersonnelle et des procédures cognitives comme la reformulation. Les jeux créeront des situations d’échange, de verbalisation, de mémorisation…
La méthodologie de travail encouragera la réflexion partagée entre tous les musées partenaires pour l’écriture des scénarios d’usage.
Deux premiers jeux seront produits et testés au Château des ducs de Bretagne - musée d’histoire de Nantes et au Musée Cernuschi - musée des arts de l’Asie de la Ville de Paris de Paris Musées.


Partenaires :
Ce projet est porté par Erasme, living lab de la Métropole de Lyon.
Il repose sur un réseau de musées :
Château des ducs de Bretagne - musée d’histoire de Nantes
Paris Musées - musées de la Ville de Paris
Musée des Confluences, Lyon
Musée Gallo-Romain de Fourvière, Lyon
Musée Gallo-Romain de St Romain en Gal
réseau des 10 musées départementaux de l’Isère

ainsi que sur un laboratoire universitaire (l’équipe de recherche de Lyon en sciences de l’information et de la communication - ELICO) chargé de l’accompagnement du projet par l’évaluation et l’étude des dispositifs

L’association La Cuisine du Web est aussi associée pour que la plateforme technologique ne soit pas isolée de l’écosystème des développeurs opensource.

livrables attendus :
- une plateforme opensource avec backoffice pour créer des scénarios de jeux
- deux implémentations de jeux collaboratifs
- un kit pour concevoir ses propres jeux.
- une évaluation du dispositif et des premières expérimentations.

jeudi 30 juillet 2015 par Patrick Vincent, Yves-Armel Martin