#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Erasme

|

Archives 2005

|

RÉALISATION DE MODULES INTERNET (ANIMATIONS FLASH) SUR LE THEME de l’ENVIRONNEMENT

 

RÉALISATION DE MODULES INTERNET (ANIMATIONS FLASH) SUR LE THEME de l’ENVIRONNEMENT

Les candidats devront retourner leur offre au plus tard le jeudi 30 juin 2005 - 17h
à ERASME - Département du Rhône
Centre Serveur - 69930 ST CLEMENT LES PLACES
Fax : 04 74 70 68 41 ou E-mail : cmonnet@erasme.org

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Les candidats devront retourner leur offre au plus tard le jeudi 30 juin 2005 à 17h00 à l’adresse suivante :

ÉRASME - DÉPARTEMENT DU RHÔNE
Centre Serveur - 69930 SAINT CLÉMENT LES PLACES
A l’attention de Christophe MONNET
Tel : 04 74 70 68 40 - Fax : 04 74 70 68 41
E-mail : cmonnet@erasme.org

1 - CONTEXTE ET OBJET

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique éditoriale de l’espace numérique de travail www.laclasse.com et des services proposés par le Département du Rhône aux écoles et collèges en matière de multimédia éducatif .

L’objectif est d’utiliser un support multimédia interactif permettant d’expliquer un phénomène ou une démarche à un public d’élèves ou de professionnels ou au tout public.

Cette animation multimédia doit pouvoir fonctionner de manière autonome sur une borne interactive par exemple, ou depuis les sites du Département, www.rhone.fr (pour tout public) ou www.laclasse.com (pour le monde de l’éducation). Dans ce dernier cas elle sera soit consultée de manière autonome par l’élève, soit projetée en classe par l’enseignant à l’aide d’un vidéoprojecteur.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un conventionnement entre le Département du Rhône et le Syndicat Mixte des Monts d’Or.

2 - DESCRIPTION DU PROJET ET CIBLE

La consultation porte sur :

La création de modules d’animation flash, hébergés sur les sites Internet du Département du Rhône à partir du contenu technique défini à l’article 3.

Ces animations sont destinées à montrer de façon dynamique et interactive comment s’est formé le massif des Monts d’Or, en s’appuyant sur le transect constitué par le sentier géologique de Chasselay à Poleymieux et le travail déjà réalisé pour ce sentier.
Elles constitueront un ensemble cohérent composé de 38 à 40 animations dictinctes et liées entre elles par une interface de navigation. (Chaque animation devra comporter entre 10 et 20 écrans interactifs ou narratifs) A prévoir également : un module de navigation simple permettant d’ajouter des rubriques de type « aller plus loin » ou « en savoir plus », « liens utiles », etc.

Les animations feront l’objet d’un cahier des charges détaillé, composé d’un scénario, de croquis et des principaux éléments descriptifs (shémas, plans, images, textes), les textes seront à rédiger en tenant compte des publics mais aussi des contraintes scientifiques, de même, les dessins devront correspondre exactement à la demande des experts. Prévoir le nombre de réunions de coordination nécessaires.
A titre d’exemple, voir les réalisations précédentes : http://bruit.erasme.org/indexmenu.htm ou encore les animations du site environnement :
http://www.laclasse.com/thematiques/environnement/milieu_visiteur.html

3 - LE CONTENU

3-1 Le cahier des charges


ANIMATION FLASH SITE DES MONTS D’OR

- Objectif :
Montrer de façon dynamique et interactive comment s’est formé le massif des Monts d’Or, en s’appuyant sur le transect constitué par le sentier géologique de Chasselay à Poleymieux et le travail déjà réalisé pour ce sentier.

- DEROULEMENT DE L’ANIMATION
Les panneaux utilisés comme référence (panneaux 3.1 à 12.2) sont ceux des panneaux de signalétique du sentier géologique et correspondent au nom des fichiers.
Le terme de Plan utilisé dans ce descriptif correspond à des modules autonomes qui sont eux-mêmes des animations :
+ les Plans 1 à 13 constituent l’axe principale de déroulement du scénario de formation des Monts d’Or = 13 animations flash
+ les Plans x.1 x.2 sont des « zooms explicatifs » obtenus par clic sur une zone ou une information du Plan x permettant d’expliquer un phénomène par une animation flash qui doit pouvoir être utilisée comme un module autonome = 23 animations flash
+ les Plans x.1.1 x.1.2 sont des « zooms explicatifs » dans des « zooms explicatifs » = 2 animations flash

- Total prévisible = 38 à 40 animations flash


Plan 1 cf panneau 12.2 = Départ : l’image du massif des Monts d’Or aujourd’hui par une vue en profil de Chasselay à Poleymieux /// correspondance fichier 12-2-R POLEY (12.2 pour panneau 12.2 et R pour réduction poids fichier)

Plan 2 cf panneau 3.1 = retour au début de la formation des Monts d’Or : dessin d’une chaîne de montagne constituée de granit et de gneiss
Plan 2.1 clic sur granit = plan sur l’origine du granit et donc sur la notion de magma, de croûte terrestre, de plaques et des mouvements qui permettront aussi d’expliquer les mouvements alpins dans le Plan 11.
Plan 2.2 clic sur gneiss = plan sur la transformation du granit en gneiss sous l’effet de la pression (d’où vient cette pression) et de la température (d’où vient cette température) /// correspondance fichier P31R pour panneau 3.1

Plan 3 dynamique part d’une chaîne de montagne pour arriver à un socle érodé avec au pied des montagnes de plus en plus érodées des matériaux grossiers qui deviennent de plus en plus fins avec l’éloignement géographique et le temps = l’érosion qui transforme la chaîne hercynienne en une vaste étendue presque aplanie, avec illustration de l’action de la pluie (zoom par clic comment la pluie use la roche = plan 3.1), du vent (zoom par clic comment le vent use la roche = plan 3.2) , des variations de température (zoom par clic comment les écarts thermiques gel et soleil, fragmentent la roche = plan 3.3). Cf schéma 1 et 2 en bas du panneau 12.2 /// correspondance fichier 12-2-R POLEY avec les 2 schémas de départ = la montagne puis le socle, l’illustration de l’érosion c’est aussi l’illustration du transport solide avec les gros blocs des torrents de montagne, puis les gros galets et petit blocs du piémont, puis les galets graviers sables de la moyenne vallée, puis les graviers sables et limons de la basse vallée

Plan 4 dynamique l’érosion de la chaîne de montagne se traduit par des matériaux érodés de plus en plus fin et donnent les sables du trias, qui recouvrent la roche du socle hercynien. L’érosion fragmente la roche, l’eau et le vent, les cours d’eau transportent le matériau érodé qui s’use et devient du sable entraîné jusqu’à la mer. Les Monts d’Or deviennent une plage au soleil (cf panneau 4.1 et schéma 3 en bas du panneau 12.2) /// panneau 4.1 = fichier P41R, le panneau 1.2 = fichier 12-2-R POLEY

Plan 5 la mer chaude et tranquille (cf panneau 5.1). Deux plans accessibles par clic illustrent la formation du calcaire avec la formation du calcaire à grains fins Plan 5.1, la formation des calcaires coquillers plus au large Plan 5.2. /// panneau 5.1 = fichier P51R

Plan 6 le large, la mer agitée. (cf panneau 6.1).. Un plan sur les animaux du fonds Plan 6.1. Un plan sur la formation du calcaire à gryphées, dynamique pour illustrer la liaison entre richesse du calcaire en coquille et énergie manifestée par l’environnement (calme ou courant) Plan 6.2 /// panneau 6.1 = fichier P61R

Plan 7 la mer profonde. (cf panneau 7.1). des plans accessibles interactivement permettent de zoomer sur la richesses de la faune = l’ichtyosaure(Plan 7.1), l’ammonite(Plan 7.2), la belemnite (Plan 7.3), les oursins(Plan 7.4), les huîtres(Plan 7.5), qui devront être en mouvement. D’autres plans permettent de zoomer sur les squelettes ou coquilles qui tombés sur le fond deviendront des fossiles (Plan 7.6) formation d’un fossile de bélemnite depuis l’animal vivant à la roche /// panneau 7.1 = fichier P71R

Plan 8 la mer profonde et tranquille (cf panneau 8.1) s’est installée pour la durée, les dépôts de sédiments sont très réduits (épaisseur de sédiments déposés très faible au regard de la durée de cette période)
Plan 8.1 formation d’un fossile d’ammonite depuis l’animal vivant à la roche, Plan 8.2 formation d’un calcaire à oolithe /// panneau 8.1 = fichier P81R

Plan 9 la mer se retire (cf panneau 9.1) la dynamique des courants est montrée. Un clic permet d’accéder à un zoom sur les crinoides, et à la formation des débris calcaires d’aspect étoilés (entroques) liés à leur squelette (Plan 9.1). La formation des calcaires à entroques (pierre dorée) à partir de ces débris de squelette et sous l’effet des courants est illustrée (Plan 9.2). /// panneau 9.1 = fichier P91R

Plan 10 la mer remonte et redevient profonde et calme (cf panneau 11.1). Un zoom sur le fonds (Plan 10.1) montre de façon dynamique la formation des dépôts de calcaire et de marnes successifs (un Plan 10.1.1 montre la formation du calcaire, un Plan 10.1.2 montre la formation des marnes) /// panneau 11.1 = P11-1R

Plan 11
les premiers mouvements alpins (début de l’émergence des Alpes) font émerger les fonds marins (cf panneau 11.graphique1 et 2), l’érosion commence à se manifester. Un clic sur les forces qui conduisent à l’émergence des fonds envoie sur un Plan 11.1 qui montre d’où viennent ces forces qui poussent le fond à remonter = la poussée des plaques (retour au plan 2.1) et les effets induits
Plan 12 les mouvements alpins s’amplifiant , les couches géologiques se fracturent, (cf panneau 11.graphique 3 et 4)l’érosion se poursuit et découvrent les formations anciennes, les couches les plus dures constituent les Monts dans un relief de cuesta. Un clic sur une faille permet de renvoyer à l’exemple de la faille de COUZON (Plan 12.1) où le décrochement est particulièrement visible, un autre clic renvoie à la formation d’une faille (Plan 12.2 une adaptation au site des Monts d’Or type COUZON de l’animation flash sur la faille existante pour Saint Jean des Vignes en ne conservant que la partie centrale, un texte explicatif et un curseur serait déjà bien)

Plan 13 retour à la case départ plan 1


3-2 Aspect pédagogique
L’objectif est de proposer un média à un public novice ou spécialisé (usager du département, collégien ou enseignant), consultable sur un écran mono poste ou en salle informatique, ou encore projeté à l’aide d’un vidéo-projecteur.

Ce média utilisera toutes les ressources techniques, animation, BD, 3D, son, interactivité, au service de la bonne compréhension du sujet, en offrant si possible une version synthétique, puis des modules plus détaillés renvoyant éventuellement sur des liens vers des documents externes, et enfin un espace de manipulation ou d’expérimentation (interactivité) lorsque cela sera possible.

Le média devra bien entendu exploiter autant que possible le son et l’image (textes à limiter au strict minimum !), tout en intégrant que tous les utilisateurs ne sont pas équipés de cartes son.

Le contenu pédagogique du projet pourrait s’appuyer sur les différentes propositions énumérée dans la cahier des charge propre à chaque animation :

La présente consultation porte sur une animation flash sur le thème de l’environnement, dont les contenus seront fournis par les experts du Syndicat Mixte des Monts d’Or et du Département, mais dont la présentation finale, (rédaction et élaboration de l’outil interactif) fera l’objet d’une proposition de la part de l’agence.

3-3 Contenu technique

L’outil pourra trouver son originalité majeure dans l’interactivité permise par le média proposé. D’autres éléments seront à intégrer en fonction de leur pertinence :

Compteur de visites permettant d’évaluer le succès de l’opération.

Liens avec d’autres sites traitant du sujet pour permettre aux utilisateurs d’approfondir leurs connaissances ou trouver des adresses utiles, etc.
Etc.

4 - CADRAGE DE LA CONSULTATION

4-1 Présentation de l’offre

La proposition devra comporter les éléments suivants :

les références du prestataire
une note d’intention sur le projet dans ses différentes composantes (animations internet / supports promotionnels du site)
un devis détaillant les différents postes : conception et création des animations internet, suivi technique en lien avec les services informatiques du Département, conception, réalisation et impression des outils de communication.
Le devis fera également apparaître le détail du prix de développement à la journée, le découpage du projet dans la durée ainsi que le prix d’une prestation journalière complémentaire.
le présent cahier des charges signé par le candidat, valant acceptation de toutes les clauses

Les offres seront remises à un comité de sélection composé de techniciens et d’élus du Conseil général et d’un Webmaster.

4-2 Calendrier

Les prestataires devront retourner leurs propositions au plus tard le jeudi 30 juin 2005 à 17h00 à l’adresse suivante :

CENTRE ERASME - Département du Rhône
Parc d’Activités Innovantes - 69930 ST CLEMENT LES PLACES
Fax : 04 74 70 68 40 ou E-mail : cmonnet@erasme.org


Une fois le choix du prestataire effectué, celui-ci devra prendre en compte le calendrier suivant :

20 août 2005 :Date de la présentation d’un projet finalisé d’animations internet.

5 novembre 2005 : Date de la livraison de la maquette des supports de communication et de l’implantation des animations sur le site Internet du Conseil général du Rhône

La mise en ligne et la diffusion des outils de promotion sont prévues pour (fin 2005).


L’élaboration sera conduite en collaboration étroite entre le prestataire , le Syndicat Mixte des Monts d’Or et le Centre Erasme, qui reste pilote des orientations données au document.

4-3 Cadrage financier

Le devis du prestataire devra prendre en compte la totalité de la prestation (honoraires conception, frais de création et de réalisation...).

Le prestataire retenu sera l’unique interlocuteur du Département du Rhône. Il présentera ses factures selon l’échéancier de règlement mentionné ci-après.

4-4 Modalités contractuelles

Le prestataire devra consulter le Département du Rhône au préalable, avant de conclure tout accord concernant la réalisation des opérations qui ne relèveraient pas de sa compétence (impression de documents, etc).

Echéancier de règlement

Le règlement sera effectué sur factures, transmises au fur et à mesure de l’avancé du projet, après service fait validé par le Département du Rhône, par mandat administratif à 45 jours.

4-5 Livrables

Chaque étape de réalisation du projet requiert obligatoirement la validation du Département du Rhône.

Les animations flash (modules) à intégrer sur le site du Département du Rhône seront livrées sur un support CD avec l’animation, assortie de toutes les sources et polices, notamment les éléments servant à la création graphique (fichiers photoshop, sources flash, illustrator, police de caractères)

4-6 Droits de propriété intellectuelle

L’option retenue concernant l’utilisation des résultats et précisant les droits respectifs de la personne publique et du titulaire est l’option A telle que définie au chapitre IV du C.C.A.G. - Prestations intellectuelles (Articles A-20 et suivants).
Le Département du Rhône disposera de tous les droits sur les documents produits : contenu, supports (papier, on line, vidéo). Droits d’utilisation on-line et off-line, droits de cession du produit réalisé. Le Département du Rhône aura la possibilité de céder à titre gratuit, de vendre ou de distribuer sous licence « creative commons » le produit réalisé.

Cachet de l’entreprise
Date et Signature du candidat

lundi 18 avril 2005 par Christophe Monnet



(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)


(JPEG)