#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Seniors

|

HOST : Logement social, TIC et bien vieillir

|

Tutoriel : offrir un Ipad à sa grand mère

 

Tutoriel : offrir un Ipad à sa grand mère

Vous venez ou voulez offrir un Ipad à une personne âgée pour l’intégrer dans les échanges familiaux ? Voici un mode d’emploi pour démarrer.

La relative simplicité de l’Ipad, le peu de maintenance qu’il demande, en font un point d’entrée dans le monde numérique moins intimidant et complexe qu’un ordinateur complet. L’absence de souris et de clavier contribuent à le rendre plus accessible pour ceux qui ne se sont jamais mis au clavier. Du coup nombreux sont ceux qui y voient un moyen de connecter à Internet les personnes âgées de leur famille.

Le livre blanc "seniors et tablettes interactives" rédigé par le laboratoire Lutin confirme l’intérêt de ces tablettes tout en identifiant un certain nombre de problèmes.

J’ai eu récemment parmi mes proches une expérience de ce type. En remplacement d’un ordinateur trop compliqué à maintenir, nous avons offert un Ipad à une personne d’un certain âge pour qu’elle soit plus facilement en lien avec sa famille dispersée aux quatre coins de la France et à l’étranger.

Les usages que nous envisageons pour elle sont les suivants :
- s’appeler gratuitement par Skype (y compris visiophonie)
- échanger par mail
- partager des photos via Flickr ou Picasa
- lire
- s’informer

Je partage ci-dessous la procédure suivie pour préparer cela et quelques éléments de retours.

Procédure de configuration de l’Ipad :

1) création d’un compte google pour la personne âgée afin d’obtenir un gmail et un compte google reader

2) choix d’un mot de passe mémorisable et néanmoins solide. Il faut que ce mot de passe ait au moins 1 majuscule (pour l’appstore ensuite ), des chiffres des lettres et des signes. Pour plus de sécurité, on peut adapter le mot de passe à chaque service par exemple en rajoutant les 3 premières lettres du services au début ou fin du mot de passe (skymotdepasse pour skype par exemple). (N’oubliez pas que vous aurez à vous souvenir de ce mot de passe quand, au téléphone, la PA vous appelera dans quelques mois pour faire un téléchargement sur l’appstore)

3) création depuis mon PC de comptes skype, flickr et facebook(éventuellement, pas dans notre cas, mais noté pour mémoire) avec comme identifiant le compte google quand le service l’accepte. Configuration de Flickr pour être amis des membres de la famille qui utilisent flickr, idem pour Facebook et Skype.

4) demande aux membres de la famille qui préfèrent picasaweb, de partager un album privé spécifiquement pour la personne âgée, récupération du flux RSS de cet album et ajout du flux à Google Reader.

5) initialisation de l’Ipad avec l’adresse mail Gmail. Création d’un compte dans l’Appstore. Configuration du mail (Gmail) et de l’agenda (en lien avec Google agenda).

6) téléchargement des applications flipboard, skype, ibooks, instagram

7) création du compte instagram depuis l’Ipad, passage en mode privé des photos et suivi des comptes des membres de la famille.

8) configuration de flipboard avec création d’un compte (pour mémoriser la conf et pouvoir la changer à distance).
- connexion de flipboard à Google reader, Flickr, Instagram. (éventuellement facebook)
- dans le carré flickr de flipboard naviguer sur chaque profil d’amis, pour les sélectionner et les ajouter à flipboard (sinon Flipboard ne permet de voir que les 3 dernières photos de chaque amis au lieu de toute leur bibliothèque d’images)
- ajout sur flipboard de feed de news thématiques (presse locale etc). On ne peut pas ajouter n’importe quel flux RSS mais seulement ceux proposés par l’application. ou alors des flux twitter ou des flux qui seront lus par Google Reader. Afin de réserver Google Reader aux flux photos venant de Picasa, je préfère utiliser les flux twitter des journaux ou bien alimenter un compte twitter spécifique par les flux RSS de mon choix.

9) rentrer les contacts les plus utiles (mails de la famille) dans le carnet d’adresse de l’Ipad.

10) réorganisation des applications sur l’Ipad pour mettre dans le dock : mail, skype, flipboard, safari
Et ne garder en première page que les applications nécessaires (appareil photo, plan, carnet d’adresse ...) les autres étant reléguées sur une autre page dans un dossier.

11) affecter le bouton en haut à droite au blocage de l’écran plutôt qu’à la coupure du son.

A ce stade, on dispose d’une tablette configurée et synchronisée avec des comptes sur Internet. Ouf !
Tout cela semble bien compliqué non ? C’est le but du webnapperon 2 qui sera développé dans le cadre du projet Host : développer une webapp qui simplifie autant que possible toute cette partie et facilite le partage et l’échange intergénérationnel (ou intragénérationnel d’ailleurs).

Prise en main de l’Ipad par la personne âgée.
Au début, il ne faut pas faire le tour de toutes les fonctionnalités possibles pour ne pas la perdre, mais mettre l’accent sur les points importants : comment toucher l’écran (pas trop court, pas trop long), mettre en route, déverrouiller l’écran, rêgler le volume sonore, comment revenir à l’écran d’accueil... Puis recevoir un mail et le lire, et enfin y répondre.
Au cours de cette dernière étape, travailler sur le toucher et sur les icônes de l’écran : par exemple l’icône "poubelle" n’est pas forcément intuitive pour tout le monde.
Il va falloir passer pas mal de temps sur l’utilisation du clavier (la saisie automatique et ses pièges) dans le cadre de la messagerie. Et progresser petit à petit en acquisition de compétence. La démarche n’est pas forcément la même qu’un jeune qui va survoler et travailler rapidement intuitivement par essai et erreur sur les interfaces. Une personne âgée doit désapprendre certains gestes, s’en autoriser d’autres et développer des automatismes qui mettront plus de temps à être acquis.

Premier apprentissage :
Viser comme premier objectif de savoir recevoir, lire répondre, envoyer un mail. Pour cela s’y essayer ensemble. Et mettre un protocole en place pour que des échanges aient lieu régulièrement chaque jour dans la foulée. (C’est très important que la prise en main de l’outil soit suivi d’échanges réguliers et motivants qui vont permettre d’ancrer de nouvelles habitudes, apporter des récompenses qui compenseront les premiers échecs. Il n’y a rien de pire que de ne pas recevoir de message pendant plusieurs jours et que l’effort d’utiliser cette nouvelle technologie soit systématiquement sanctionner par une déception).

2eme travail : Passer/Recevoir un appel par skype.
Lorsqu’une personne âgée reçoit un appel skype, c’est stressant au début (est-ce que je vais réussir à répondre en touchant le bon endroit ?) et de plus il faut bien choisir entre réception vidéo et audio. Dans la panique, ou en tenant la tablette, on a vite fait de couper le son. Et là on ne comprend pas d’où cela vient.
Donc s’il n’y a pas de son : commencer par monter à fond le volume avant de toucher à quoique ce soit de l’interface.
Trouver une manière de poser l’appareil qui permette d’avoir une position confortable.
Prendre des rendez-vous : une conversation vidéo skype prend du temps, il faut que les deux interlocuteurs soient vraiment disponibles. A la fois la personne âgée qui doit être confortablement installée et son interlocuteur qui doit avoir 20 minutes de libre devant lui...

Et après :
- Faire une recherche sur Internet : savoir lancer une recherche sur google et surtout savoir fermer un onglet dans Safari (car on est parfois un peu perdu quand on relance Safari avec un tas d’onglets des dernières navigations). Et toujours la confusion classique entre la barre d’adresse et la barre de recherche.
- Feuilleter Flipboard.
L’utilisation de Flipboard n’est pas forcément si simple d’accès à cause des 3 niveaux de navigation : icone de flux, vue génrale du flux, vue détaillée de l’article du flux. Il faut apprendre à remonter d’un niveau en touchant en haut à gauche la flèche de retour.
- Rechercher un lieu ou un trajet sur l’application plan ou bien sur GoogleEarth...
Une fois en confiance, la personne âgée découvre par elle même les possibilités de la tablette et va explorer et développer de nouveaux usages.

Que faire si les membres de votre famille n’utilisent ni Instagram, ni Flickr, ni Facebook ?
- Achetez leur une tablette et reprenez la procédure au début...

Si vous même avez des retours d’expériences de mise en main de tablette ; de liseuses, de smartphone auprès de personnes âgées n’hésitez pas à nous partager vos ressentis.
Un tuto équivalent sous Android serait d’ailleurs le bienvenu ...

Yam

vendredi 6 janvier 2012 par Yves-Armel Martin