#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Musées

|

Multitouch et interfaces naturelles

|

Tout savoir sur Museotouch

 

Tout savoir sur Museotouch

Qu’est-ce que Muséotouch ?

Museotouch est un logiciel libre destiné à explorer et manipuler des collections de musées sur tables multitouch ou tablette tactile : le plus souvent des images, augmentées de cartels et des vidéos issues d’une base de données et renseignées de critères.
Le choix de critères de sélection se fait de manière intuitive et tactile via des "widgets" intégrés : ligne de temps, géolocalisation, thématiques, etc. Le principe de widget et de critères est infini en fonction du corpus et de l’usage visé.

L’application est pensée pour une utilisation multiutilisateurs qui facilite les échanges et la médiation.
Très intuitive, elle ne nécessite pas d’explication particulière ni démonstration pour fonctionner de manière autonome. Une vidéo d’invitation à toucher la table peut toutefois être utilisée pour favoriser le "premier pas" du public.
Un backoffice sur site web permet à l’institution culturelle de gérer elle-même simplement les contenus de l’application.

Petit historique

Museotouch a été initié par Erasme, le Musée des Confluences, Traffik et Muchomédia en réponse à l’appel à projet innovant du ministère de la Culture 2010.
Le point de départ était les travaux d’Erasme sur le Multitouch qui montraient qu’il était possible de travailler sur des archétypes d’interactions multiutilisateurs réutilisables dans des contextes différents. Or tous les musées partagent la problématique de présenter au public leurs collections, souvent par autour des mêmes critères : chronologies, emplacement géographique, catégories et mots clefs, taille de l’objet.

Une première version de Museotouch, conçue par l’ensemble des partenaires initiaux a été conçue pour l’exposition : "le musée des Confluences dévoile ses réserves". Testée pendant les 6 mois de l’exposition, elle s’est enrichie de fonctionnalités issus des retours des publics et des médiateurs. Des éléments complémentaires, notamment un backoffice de publication, ont été ensuite développé.

Museotouch a ensuite été utilisé dans de nombreux contextes. Le code source de l’application est sous licence libre et sous le pilotage d’Erasme.

Où a t’il été utilisé ?

Museotouch in Le musée des Confluences dévoile ses réserves
- Musée des Confluences : exposition "le musée des Confluences dévoile ses réserves" (objets ethnologie, sciences naturelles, sciences de la terre).
- Musée Gallo-Romain de Fourvière : exposition "Quoi de neuf docteur" sur la médecine antique. (scénario de mise en lien des médecines romaines et des différents symptômes).
- Archives départementales du Rhône : exposition "Cartes". (Exposition itinérantes sur les collections de cartes des archives départementales )
- Musée Gallo-Romain de St Romain en Gal : exposition "Peplum" (collection de film. Exploration du corpus de film, et jeu : sélectionne ton Peplum préféré).

Quelques photos en situation.

Fonctionnalités


- interface de recherche avec critères de sélection : carte (map), taille, chronologie, catégories et sous catégories. Exemple : voir tous les objets du 18è siècle venant d’Afrique de cette exposition
- outil de visualisation et d’approfondissement : chaque photo d’objet est zoomable et dispose d’une fiche cartel de texte ou de vidéo
- possibilité de tri automatique des objets selon un critère (date, taille, etc) ou organisation libre des objets sur la table
- possibilité pour le visiteur de faire une sélection d’objets et de se l’envoyer par mail
- scénarios personnalisés par carte RFID : modes médiateurs avec fond de carte et sélection d’objets personnalisés, redémarrage, ramener des éléments badgés dans l’exposition et les approfondir sur la table
- sélecteur d’exposition au lancement de l’application (plusieurs expositions peuvent être prévues)
- backoffice de publication des contenus en ligne pour les faire évoluer au fil du temps
- mode offline/online (l’application se met à jour quand elle est reconnectée au réseau mais fonctionne sans réseau)
- outils supplémentaires : enregistrement automatique de manipulation (pour mode veille et mode d’emploi automatique), envoi d’évènements pour contrôle d’outils de diffusion externes (HTTP)

Utiliser muséotouch

Quel système, quel matériel ?

Basée sur le logiciel Kivy, Museotouch marche sous Linux, Windows, Mac, IOS et Android.
Il fonctionne sur les principales tables tactiles du marché dont les drivers sont supportés par le NUIgroup sur l’ensemble des plateformes ou nativement sous Linux.
Il fonctionne aussi sur Ipad ou tablette Android (l’interface doit être désignée différemment suivant qu’elle est destinée à une table multitouch ou à une tablette individuelle).

Accéder aux sources

Museotouch est un logiciel opensource publié sous licence Cecill-A-V2.
Vous pouvez télécharger les sources de la dernière version sur Github et l’installer sur votre propre matériel.

Elle est donc libre d’utilisation et de diffusion, en contrepartie du fait que les modifications doivent être publiées et accessibles sous la même license.

Pour contribuer au développement de Museotouch de manière coordonnée merci de vous signaler à Patrick Vincent à Erasme ou de proposer des évolutions en pull>request directement sur GitHub.

Besoin d’une offre clef en main ?

La société Biin à Lyon a mis en place une offre de service autour de Museotouch.
Elle propose une offre intégrée comprenant la table tactile, le logiciel et son exploitation (hébergement et maintenance).
Une approche complémentaire intègre les besoins de personnalisation et de suivi propres à chaque projet : conception de scénario, adaptation graphique, formation à la publication.
Biin est en étroit contact avec l’équipe d’Erasme et s’engage à rétrocéder à la communauté toutes les évolutions apportées au logiciel pour le compte de ses clients.

Rejoindre la communauté des utilisateurs

Vous utilisez Museotouch, ou vous envisagez de l’utilisez, et vous voulez échanger avec d’autres institutions culturelles :

Mailing liste

Rejoignez la mailing liste museotouch-utilisateurs pour échanger entre utilisateurs. Pour être en lien avec les développeurs utilisez celle-ci.

Demande d’évolutions, mutualisation de développements

Sur la mailing liste, signalez vos demandes de développement, l’équipe d’Erasme les réunira et les relaiera auprès des développeurs.
Pour des fonctionnalités importantes, si elles intéressent plusieurs musées, il est possible de partager les coûts de développement. Nous essaierons en tout cas de prévoir un plan d’évolution pour que, au fur et à mesure des projets, nous disposions tous d’un logiciel plus performant.

Echange des meilleures pratiques

Vous pouvez télécharger le premier rapport d’évaluation de Museotouch par le laboratoire Labsic, Paris XIII.
Relatez votre utilisation de Museotouch, partagez vos retours en nous contactant par mail, nous les relaierons sur le blog.

lundi 10 décembre 2012 par Patrick Vincent, Yves-Armel Martin, Christophe Monnet



(JPEG)


(PNG)