#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Solidarité

|

Bien vivre chez soi

|

Alimentation des personnes âgées

 

Alimentation des personnes âgées

Démarche

En 2018, le projet Bien Vivre Chez Soi s’est penché sur l’alimentation des personnes âgées qui vivant à domicile, avec l’objectif de concevoir des outils favorisant une alimentation plaisir et choisie afin de lutter contre la dénutrition des séniors.

télécharger l’infographie issue de l’enquête

Dans cette optique, une revue de la littérature et de nombreux entretiens avec des acteurs de la prévention, de l’alimentation et de l’autonomie ont permis de resserrer la thématique de l’alimentation sur deux sujets :

- Faciliter la médiation entre la personne âgée et ses aidants (proches et professionnels) qui l’accompagnent dans son alimentation au quotidien : définition des menus, approvisionnement, préparation des repas etc.

- Rendre plus visibles les actions d’alimentation ou de cuisine collectives ouvertes aux personnes âgées sur le territoire et faciliter l’organisation de nouvelles actions, afin de permettre aux personnes âgées d’entretenir leurs compétences culinaire, en acquérir de nouvelles tout en favorisant le lien social et le plaisir de manger ensemble.

Ces deux thématiques ont été creusées par des groupes de professionnels de l’aide à domicile et des actions collectives lors d’un atelier participatif. Les nombreux échanges et points de frictions issus de l’atelier ont donné lieu au prototypage de deux outils numériques.

1er outil : Médiation, organisation et mise en relation

Constat :

Lors de la prise en charge de leur alimentation, les personnes âgées sont souvent brutalement exclues des choix liées à leur alimentation ainsi que de la préparation des repas. Ce phénomène s’explique par plusieurs facteurs :

- Le temps limité des interventions à domicile des auxiliaires de vie, qui ne donne pas toujours le temps d’impliquer la personne âgée dans les différentes étapes de son alimentation
- L’inégalité de formation des auxiliaires de vie, qui n’ont pas toujours été sensibilisées à l’importance d’impliquer la personne âgée dans la préparation des repas et qui ne connait pas forcement des recettes adaptées à ce public.
- La prise en charge de l’approvisionnement qui est réalisé par des auxiliaires de vie ou des aidants familiaux qui réalisent les courses une à deux fois par semaines, rompant avec le rythme quotidien d’approvisionnement habituel : on préfère les produits pratiques et facile à conditionner et à conserver aux produits frais plébiscités par les personnes.
- La diversité des représentation d’une "bonne alimentation" pour une personne âgée : la diversité des intervenant (proches ou professionnels) ne sont pas toujours d’accord sur le choix des menus, ce qui laisse encore moins de place à la personne âgée

Enjeu :

L’enjeu de l’outil imaginé était donc d’imaginer un outil de médiation entre la personne âgée et ses aidants afin de remettre les goûts et besoins de la personne au sein de son alimentation, tout en simplifiant l’organisation quotidienne pour les différents aidants :

- Prendre en compte les goûts et envies de la personne, ses contraintes alimentaires
- Prendre en compte ses compétences en terme de préparation des repas
- Favoriser l’échange entre la personne et ses aidants dans le choix des menus pour une semaine
- Donner des idées de recettes aux aidants et les rassurer avec des recettes adaptées aux besoins d’une personne âgée
- Gagner du temps lors de la rédaction de la liste de course
- Pouvoir diffuser les menus et la liste de course à l’ensemble des aidants de la personne
- Avoir les recettes pas à pas pour accompagner les auxiliaires de vie dans la préparation des repas

Imaginé pour être mis en oeuvre par les auxiliaires de vie, l’outil a d’abord été imaginé pour un usage tablette puis sur un usage smartphone (équipement généralisé des services d’aide à domicile en smartphone en 2019).

Scénario d’usage :

Renseigner le profil
Dans un premier temps, lors du premier rendez-vous entre le service d’aide à domicile, la personne âgée et ses aidants, le profil de la personne âgée est remplit. Cette étape permet d’engager la discussion autour des goûts, besoins et compétences de la personne et de mettre ces notion au centre de la prise en charge. Ces informations seront ensuite utiles à l’ensemble des auxiliaires de vie et faciliterons l’échange avec la personne au quotidien. C’est également le moment où les coordonnées des aidants sont renseignées dans l’outil pour le partage des informations.

Définir les menus
Une fois par semaine (plus ou moins, en fonction du rythme d’approvisionnement), l’auxiliaire de vie défini les menus de la période avec la personne âgée. Elles renseignent ensemble le nombre de repas à prévoir dans le calendrier puis consultes les propositions de recettes. Si celles-ci ne donnent pas envie à la personne, elle peut consulter d’autres recettes. En 2019, le nouvelle version du prototype lui permettra également de renseigner ses propres recettes. Quand les recettes de la semaine sont validée, la liste de course est générée automatiquement. Elle peut être modifiée pour ajouter ou supprimer des ingrédients ou renseigner d’autres achats pour le quotidien. Ensuite, la liste de course peut-être envoyée par mail aux aidants qui réalisent l’approvisionnement.

Préparer le repas
Au quotidien, l’auxiliaire de vie peut retrouver les recettes planifiée pour le repas et consulter les différentes étapes de préparation. Le profil de la personne lui rappelle comment celle-ci peut être impliquée dans la préparation du repas (si elle le souhaite).

Opportunités et suites :
Ce premier prototype a permis d’affiner les besoins et de mettre en valeur de nombreuses fonctionnalités complémentaires pour l’outil. Présenté à plusieurs services d’aide à domicile, il suscite un réel intérêt. Aussi, une version plus aboutie du prototype sera réalisée en 2019 et expérimentée auprès de personnes âgées via des services d’aide à domicile afin de consolider cet outil.

2nd outil : manger ensemble, cuisiner ensemble

La cartographie est une interface collaborative qui recense les ressources pour l’organisation d’atelier cuisine et qui fait figurer les évènement à venir sur une carte interactive.

L’objectif est de développer l’offre de temps de cuisine collectifs et de repas partagés à destination des personnes âgées.

L’outil s’adresse :

Au grand public qui peut s’informer des événements organisés à proximité
Aux travailleurs sociaux, personnels associatifs

Comment ça marche ?

Lorsqu’un professionnel souhaite organiser un atelier cuisine, il inscrit l’événement dans l’interface et indique les ressources qui lui manquent pour le finaliser (lieu, participants, produits alimentaires, intervenants). Dans le même temps, des professionnels peuvent s’inscrire pour être référencés dans l’outil, et proposer leur concours à l’organisation de l’évènement.

Grâce à une interface de recherche simple, il permet d’être informé sur les temps de cuisine partagée qui auront lieu sur le territoire.


Mise à jour (Septembre 2019)

La cartographie a permis de nourrir d’autres projets similaires internes et externes à la Métropole. Le développement de cet outil s’est donc arrêté afin d’éviter une duplication des services.

Concernant l’application "Liste des courses", ces objectifs et champs d’actions ont été élargis pour mieux répondre au secteur dans son ensemble.

Suite à la phase d’expérimentation, ces prototypes n’ont donc pas été jusqu’à la phase de production. Les leçons apprises ont permis de nourrir la réflexion autour du sujet en 2019. Article à venir au sujet des nouveaux outils !

jeudi 24 janvier 2019 par Juliette Blond, Emilie Hoarau



(JPEG)