#liste_articles {display:block}

Classes culturelles Numériques : Projet Lumière

lundi 13 juin 2022

 

Classes culturelles Numériques : Projet Lumière

Réalisé par Erasme - Métropole de Lyon - en partenariat avec le Campus Lumière, la Ville de Lyon, le Réseau Canopé et l’Education Nationale.

Avec la reprise de la Fête des Lumières en décembre 2021 à Lyon, les Classes Culturelles Numériques Industrie, développées par la Métropole, ne pouvaient pas se passer d’une thématique sur l’industrie de la lumière cette année.

Quatre classes de 4ème et une classe de 5ème ont donc travaillé toute l’année scolaire sur la matière impalpable qu’est la lumière et se sont interrogées sur son emploi quotidien. A travers leurs projets, les élèves ont été amenés à considérer une utilisation plus responsable de la lumière que ce soit dans un contexte pragmatique d’éclairage de confort ou bien plus créatif dans un cadre artistique.

Jérôme Donna, éclairagiste et artiste lumière à la Ville de Lyon a accompagné les élèves dans leurs projets, les a conseillés et les a guidés à l’aide de 4 consignes dispensées tout au long de l’année. Avant toute chose, il a demandé aux collégiens de choisir un lieu à transformer ou à mettre en valeur grâce à la lumière. Ils devaient également présenter ce lieu, son histoire et ses usages et expliquer leur choix. Dans un deuxième temps, les élèves ont imaginé une scénographie lumière pour le lieu choisi. Afin de présenter leur idée, ils ont réalisé une note d’intention sous la forme de croquis, dessins, photomontages ou plans 3D de leur espace. Par la suite, les cinq classes ont découvert les technologies de l’éclairage et de la lumière afin de déterminer la méthode la plus adaptée à leur projet. Ils ont également écrit une fiche technique rassemblant et décrivant le matériel nécessaire à la conception future.

Le 8 juin 2022, trois classes se sont rencontrées à l’Institut Lumière du quartier Monplaisir de Lyon pour la restitution finale. Les élèves ont pu présenter aux autres collèges leurs maquettes, réelles ou numériques, afin d’argumenter leurs idées et leurs choix.

Sans que cette consigne ait été donnée, tous les élèves ont choisi de transformer un espace de leur propre collège, leur permettant de s’approprier une partie de l’établissement scolaire dans lequel ils évoluent pendant quatre ans, et de contribuer ainsi à l’identité du lieu.

La classe de 4ème B du collège Paul d’Aubarède (Saint Genis-Laval) a proposé une scénographie événementielle de la façade du lieu afin d’alerter sur la nécessité de préserver la Terre. Ils ont choisi de représenter la disparition d’espèces sauvages, la pollution et les activités de l’homme grâce à des images projetées sur l’entrée.

Dans un esprit totalement différent, la 4ème 5 du collège Jean Moulin (Lyon 5ème) se sont inspirés du nom de leur établissement pour rendre un hommage au résistant arrêté à Lyon. En utilisant la technologie du fil lumière (LED), ils ont représenté la signature de Jean Moulin, permettant de donner une identité mais également une présence nocturne à leur collège.

De leur côté, les élèves de 5ème E, option Architecture, du collège Pierre Valdo de Vaulx en Velin se sont occupés de l’aménagement du futur foyer éducatif de leur établissement. Cet espace étant encore en construction, ils ont d’abord dû récupérer les plans à la Métropole de Lyon avant d’imaginer leur nouveau foyer. Suspensions au faux plafond, mise en lumière de l’escalier, filtres colorés pour la lumière naturelle leur ont permis de délimiter différents espaces (jeu, lecture, chill…). Cette proposition était le premier projet de la classe d’architecture comprenant un vrai budget et un architecte et sera réalisé en 2023.

Afin de repartir les yeux remplis de belles images, les collégiens ont pu profiter d’une visite guidée du Musée Lumière ainsi que de la projection des tout premiers films tournés par les frères Lumière.


Cliquez ici si vous souhaitez inscrire votre classe aux Classes Culturelles Numériques 2022-2023.

Documents :

par Gaïane Charpenet