#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

Education

|

Classes culturelles numériques

|

En scène - Classe Culturelle Numérique

 

En scène - Classe Culturelle Numérique

La scénographe et metteuse en scène Anne-Sophie Grac et le personnage de son spectacle, Simonetta, conduisent les collégiens dans un voyage où il sera question de hype, de selfie et d’estime de soi.

Simonetta, une femme italienne du 15e siècle à la beauté fulgurante, entre en relation grâce à une "machine à filmer" avec les collégiens de la Métropole de Lyon. Quels changements opérés jusqu’à nos jours en matière de hype attitude !?
Et si la Vénus de Milo se prenait en photo aujourd’hui ? A quoi ressemblerait le compte Instagram de l’Homme de Vitruve en 2020 ?

Les élèves des collèges Jean Moulin, Jean Jaurès, Môrice Leroux, Laurent Mouguet, Alain, Aimé Césaire font une première expérience de la mise en scène en s’inspirant des figures célèbres de l’histoire pour se mettre dans la peau de ces héroïnes qui ont marqué l’Antiquité et la Renaissance.

A partir de leurs postures, qui peuvent leur sembler bizarres, dérangeantes ou démodées, ils vont tenter de mettre en scène ces stars de beautés d’un autre âge, sur les réseaux sociaux.

La deuxième consigne est une lettre pour le moins surprenante, Simonetta va se lancer dans un voyage dans le temps et rejoindre les élèves, elle leur demande de lui envoyer des tutoriels pour rester à la mode, être hype à son arrivée en 2020.
Les classes s’exécutent avec une grande créativité et beaucoup d’auto- dérision. Les tutos vidéos sont parfois conçus avec les Youtubeurs locaux, comme ici au collège Jean Jaurès de Villeurbanne.

Pour la troisième consigne c’est au tour d’Anne-Sophie et Simonetta de s’amuser, elles vont répondre aux élèves avec leurs codes, la vidéo, et prendre au mots les bons conseils prodigués. La comédienne porte les lunettes de la marque conseillée par les élèves et fait part d’un petit problème rencontré lors du voyage. Cette vidéo prépare les visites dans les classes et les premières rencontres physiques entre les élèves et les résidentes de la CCN.

Les visites sont l’occasion pour l’équipe des Subsistances de présenter ce lieu culturel singulier. Cette structure culturelle accueille en effet le projet d’Anne-Sophie Grac en résidence. C’est là qu’elle prépare son spectacle et qu’elle échange avec l’équipe. C’est aussi un moment de travail organisé par le Labo NRV, un laboratoire du numérique co-géré entre les Subsistances et l’ENSBA, l’école des Beaux Arts de Lyon. Célia, la coordinatrice du Labo NRV va faire découvrir le scanner 3D aux élèves qui vont pouvoir scanner Noémie et découvrir l’intérêt de la technique.

En principe, la quatrième consigne devait lancer la production concrètes des prothèses dans les classes... mais un virus dont nous avions encore peine à nous souvenir du nom, a imposé la fermeture des collèges et le confinement...

Reboot du projet EnScène en cours de route ! Les collèges sont fermés, les enseignants tentent d’assurer la continuité pédagogique avec des élèves confinés à la maison avec leur famille, l’équipe de laclasse.com est sur le pont, en télétravail, avec 6 fois plus de connexions que d’habitude sur l’ENT, mais ça tient. Les artistes aussi sont bloqués chez eux, les Subsistances sont fermées. Bref, tout le monde se retrouve sur internet !

Vidéo "Bref" par Anne-Sophie Grac :

L’enjeu de la nouvelle consigne est de poursuivre le projet en confinement, de permettre aux élèves de répondre aux consignes de manière autonomes, de publier leurs travaux sur laclasse.com et d’échanger avec leurs enseignants et les intervenants afin que la réponse de la classe puisse figurer sur le site.
Le travail est en cours, nous espérons que chacun y trouve un intérêt.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la démarche artistique et dans une perspective de recherche, vous pouvez consulter cet article de Célia Bonnet-Ligeon : Pédagogie du corps scanné

Etat actuel du projet :

https://enscene.laclasse.com/

(à suivre)

lundi 27 avril 2020 par Christophe Monnet