#liste_articles {display:block}
designbyinook

|

UrbanLab

|

Second Lab

|

Design thinking à distance (Remote Design Thinking)

 

Design thinking à distance (Remote Design Thinking)

Retour sur 2 mois de travail en confinement, ou comment transposer nos méthodes de design thinking sur des outils en ligne accessibles à nos collègues et partenaires.

Le 17 mars 2020 à 8h30 nous devions donner le coup d’envoi du Canopée Remix, un sprint créatif de 3 jours réunissant 100 personnes pour imaginer la place de l’arbre dans la ville. A la suite, un workshop de 3 semaines était prévu à l’UrbanLab avec les 24 designers du DSAA de Villefontaine et les startups partenaires pour consolider les projets et débuter leur incubation.

Le virus a stoppé net tout cela, l’événement a été reporté et l’équipe d’Erasme s’est mobilisée pour répondre aux sollicitations internes, maintenir le lien entre les enseignants et les collégiens, proposer des solutions pour faciliter la vie des grands-lyonnais en confinement, permettre aux porteurs d’initiatives de les partager...

Le 30 mars, nous avons donné rendez-vous à 20 de nos collègues de la DINSI (Direction de l’Innovation Numérique et des Systèmes d’Information de la Métropole de Lyon), pour un sprint intitulé Covid Remix, en visio-conférence.
Après 2 mois de confinement, vous êtes surement passé maître dans l’utilisation de ces outils, mais souvenez-vous, à l’époque nous faisions encore le test de ceux qui étaient les plus stables pour des réunions au-delà de 20 personnes bénéficiant de débits différents et certains micros restaient ouverts plus que nécessaire.
Pour ce sprint de 2h30 nous avons choisi Jitsi, outil de visio stable, accessible en ligne sans téléchargement et sans besoin de créer un compte.
20 personnes se sont connectées à l’heure pour une présentation des enjeux par l’animateur de la cession, David.
30 minutes de tour de table, brainstorming, ont permis de faire émerger 3 sujets.
David nous a ensuite proposé de travailler en équipes durant 45mn, pour cela, 3 liens vers de nouveaux espaces de visio sur Jitsi avaient été créés, le premier restant ouvert pour solliciter de l’aide.
Des canevas de rendu des projets étaient également disponibles en ligne dans un espace partagé, pour chaque équipe.
Après 45mn de travail, 3 projets étaient ébauchés, David en a pris connaissance en passant 5mn dans chaque groupe, puis nous a donné rendez-vous pour la plénière de restitution.
Après une synthèse des 3 projets, 3 équipes inter-services ont été constituées pour les mettre en oeuvre et réunir les compétences nécessaires.
7 jours plus tard, après être passés par un circuit de validation accéléré, les projets étaient en ligne et fonctionnels :

Cet atelier a été préparé en équipe, avec la même minutie qu’un sprint classique, à la fois dans le timing, l’inspiration, l’écoute active, les canevas de rendu, sans oublier un temps d’échauffement à la créativité.

Télécharger cette fiche (format PDF) - Utilisation de Google Doc

Télécharger cette fiche (format PDF) - Utilisation de Mural

A l’issue de ce premier remix en ligne, nous avons approfondi notre veille et commencé à organiser des tests de plateformes, d’outils collaboratifs, d’espaces virtuels en VR ou avec avatars, nous sommes retournés sur Second Life après 13 ans d’absence pour échanger avec Patrick Moya sur son île Moya Land... et nous avons aussi partagé avec les amis.
De son côté le Planétarium de Vaulx en Velin mettait en place un programme intéressant de conférences publiques sur une chaine Twitch nouvellement créée pour le programme Astronomer@Home. Merci à Simon, Pierre et Camille pour le temps qu’ils ont pris sur Discord pour nous partager leur expérience. Merci aussi à Célia qui de son côté mettait en place avec le Créa Mont-Blanc, un programme ambitieux de rencontres en ligne sur Mural dont on vous invite à lire la description ici.

Nous avons tenté de résumer ces démarches sous la forme de fiches pratiques, elles ne sont pas exhaustives et souvent partiales quant au choix des outils car il faut avouer que dans l’urgence nous avons privilégié la simplicité d’accès pour le plus grand nombre et la stabilité.

Télécharger cette fiche (format PDF)

Les sprints animés par Erasme sont majoritairement destinés à permettre de réaliser rapidement des prototypes fonctionnels que nous pouvons tester et incuber dès lors que leur valeur a été validée.
Pour cela nous concevons des canevas de rendu qui permettent aux équipes de structurer leur démarche créative pour passer de l’idée au projet.

Nous avons testé l’utilisation de Mural lors d’un second sprint inter-services regroupant 30 participants. Nous leur avions donné rendez-vous pour 3h d’atelier via un lien de visio conférence sur Jitsi, où après avoir salués tous les présents, Patrick a commencé l’animation en introduisant le déroulé et partagé une veille sur les usages émergents post-crise (AMI, crowdsourcing, mise en relation...).

Nous nous sommes ensuite retrouvés sur un premier tableau Mural "bac à sable" pour vérifier la présence de chacun et expliquer les principaux modes d’interaction. Certains avaient créé leur compte, d’autres non et restaient anonymes. En revanche, tout le monde était identifié sur Jitsi.
Nous étions 4 facilitateurs et l’une d’entre nous se chargeait de répondre aux questions sur le canal audio de Jitsi.
Après 10mn de test, via un lien intégré nous sommes passés du bac à sable au tableau de brainstorming pour partager des idées sous forme de postits, classés au fur et à mesure par les facilitateurs.
Une séance de vote a permis d’en choisir 5 et de constituer les équipes, qui ont passé 45mn dans un espace dédié (Mural avec Canevas, Jitsi d’équipe et facilitateur) pour finaliser le projet.
L’atelier s’est terminé par un retour visio sur le canal général, pour une plénière autour des canevas complétés et commentés par le rapporteur de chaque équipe.

Télécharger cette fiche (format PDF)

Nous avons aussi dû nous adapter dans le champ du numérique éducatif avec les Classes Culturelles Numériques, où des artistes en résidence sur le net interagissent chacun avec 10 classes de collèges. Les consignes se sont transformées au temps du confinement, mais les rencontres finales, chez nos partenaires culturels, regroupant les 300 collégiens et l’artiste, ne pourront avoir lieu cette année.

Ici, la question des échanges asynchrones et synchrones est primordiale. Chaque CCN s’appuie sur un rythme de publication de consignes régulier, qui permet aux classes de travailler, d’échanger avec l’artiste, dans le temps de classes, de manière asynchrone.
Les rencontres avec les classes dans les lieux culturels sont l’occasion pour les élèves d’entrer en contact avec les autres avec qui ils ont partagé sur le net un an en mode projet.
Plusieurs solutions s’offrent à nous, nous présentons ici celle qui assure le plus d’interaction en temps réel et permet à l’artiste d’avoir un temps de présence dans la classe, de dialoguer avec les élèves et de mettre l’enseignant au coeur des échanges. Bien sur nous ne le proposons pas à 10 classes en simultané, mais à 30 élèves, en classes et/ou à la maison. Cette solution pourrait être utilisée en classe, en présentiel et à la maison, pour des rencontres avec les élèves.

Télécharger cette fiche (format PDF)

Notre modeste contribution à cette période ou de nouveaux besoins ont émergés en matière de conduite d’atelier de design thinking, de cessions créatives à plusieurs, de cours à distance, est disponible sous la forme de 3 fiches que vous pouvez télécharger et utiliser librement. N’hésitez pas à nous envoyer vos idées en nous écrivant à hello[at]erasme.org

S’inscrire à Erasme - La lettre

A la faveur du déconfinement, nous pouvons réinvestir l’UrbanLab et beaucoup de nos projets se remettent en route. Cependant la reprise d’activité nous invite encore à imaginer l’innovation collaborative "sans contact". De plus, la situation actuelle a montré l’importance de disposer d’un lab résilient, décentralisant la capacité d’innovation et accentuant la proximité avec les innovateurs de toutes sortes. Nous allons donc nous lancer dans la construction d’un lab virtuel, le Second Lab, où il sera possible de​ s’inspirer, d’imaginer, de concevoir des prototypes et des expérimentations, pour nous projeter plus vite dans l’UrbanLab de demain.

rencontre avec l’artiste Patrick Moya sur Second Life

L’équipe d’Erasme

mardi 26 mai 2020 par Christophe Monnet



(PNG)