#liste_articles {display:block}

L’anniversaire de Canopée Remix

mercredi 30 mars 2022

 

L’anniversaire de Canopée Remix

En 2017, la Métropole de Lyon lance le plan Canopée qu’elle réintègre en 2020 dans le plan Climat Air Energie Territoriale (PCAET) : 4 axes et 30 actions phares ayant pour finalité le développement quantitatif et qualitatif de l’écosystème végétal du territoire. Ce dispositif, qui se décline en 25 actions partenariales, intensifie les efforts entrepris depuis plus de 25 ans sur la végétalisation et fait de l’arbre une composante majeure de la ville. 300 000 arbres doivent être plantés d’ici 2030 afin de transformer 30 % du territoire en zone surfacique ombragée et ainsi protéger la biodiversité, lutter contre les îlots de chaleur urbaine, améliorer le cadre de vie des habitants et réduire les inégalités environnementales du territoire.

Face à l’envergure de l’entreprise et suite au constat que près des trois-quart des superficies relèvent du domaine privé, les collectivités, bien que fortement impliquées, doivent imaginer de nouveaux modèles. Comment, en effet, mobiliser les personnes, créer de nouveaux modes d’action et ainsi mobiliser les habitants sur les stratégies de “renaturation” dépassant le cadre public seul ?

Canopée remix : Phase 1

Pour ce faire, la Métropole de Lyon s’appuie sur l’approche innovante d’Erasme qui conçoit avec la délégation transition environnementale et énergétique, la démarche Larboratoire. Elle vise à construire de nouvelles offres de services, d’ingénierie et d’organisation autour de la végétalisation.

Dans ce sens, Erasme organise en novembre 2020, sur 3 jours, un marathon de prototypage collectif pour co-construire la ville arborée de demain : 130 personnes de différents univers (paysagisme, urbanisme, design, politiques publiques, éducation, culture, entrepreneuriat) participent à ce sprint créatif ; il fait émerger 7 projets (5 projets partenariaux, 2 nouveaux projets interservices) dont six seront ensuite expérimentés selon le procédé d’incubation accompagnée par Erasme pour être déployés dans le courant de l’année 2022 :

Plan Sève : repose sur la volonté d’impulser des démarches privatives de végétalisation mais aussi de faire évoluer l’approche des habitants, des copropriétés/bailleurs et des entreprises de végétalisation tout en incluant un dispositif de financement.

Les expérimentations, commencées en 2021, font désormais place au design et à la proposition d’un volet accompagnement avec des associations territoriales, Arthropologia et Des espèces Parmi Lyon.

Enracinons nos rues : pour renaturer durablement l’espace public, des collectifs citoyens (sensibilisation, design, aménagement, entretien) portent une démarche événementielle sur des cycles d’un an. La Maison pour tous des Rancy porte le projet pilote en s’associant aux services de la Métropole de Lyon (Délégation Transition Environnementale et Énergétique, Délégation gestion et Exploitation de l’Espace public et Direction Innovation Numérique et Système) ainsi qu’à la ville de Lyon pour coconstruire l’aménagement de ce nouvel environnement végétal.
Tout au long de cette démarche, des animations pédagogiques et des évènements collectifs existeront afin d’accompagner un projet de festival.


En 2021, les citoyens, les techniciens et les élus ont travaillé ensemble pour co-designer 3 zones de végétalisation, qui seront aménagées de manière temporaire en 2022 pour une mise en œuvre au plus tard en 2023.

L’arbre témoin : en s’appuyant sur un réseau d’acteurs intergénérationnels (écoles, collège, EHPAD), de partenaires (rectorat, pépiniéristes), de directions de la Métropole (Direction de l’Education, Délégation Transition Environnementale Énergétique, PEDD) et de la commune de Vaulx-en-Velin, le projet porté par l’Association Graines Urbaines, a pour objectif de mettre en place des parcours territoriaux et pédagogiques grâce à un outillage de pépinière mobile. La démarche s’inscrit dans une volonté de sensibilisation, de création de lien social... et de plantations locales et durables.

Le projet a été expérimenté sur l’année 2021-2022 et sera déployé sur 6 sites métropolitains en 2022-2023.

Canographia : afin d’encourager les différents acteurs du territoire à planter et prendre soin de la végétalisation, la Métropole de Lyon et l’Agence d’urbanisme s’associent pour créer une plateforme web agrégeant des ressources support à la réalisation de projets de végétalisation structurés en parcours (adaptés aux profils des visiteurs) ainsi qu’une base de connaissance et mise en relation autour des dynamiques publiques de végétalisation.

La plateforme (https://canographia.datagora.erasme.org/) est expérimentée jusqu’à la fin de 2022 en vue de la stabilisation du modèle de gouvernance et du mode éditorial.

Calque de plantabilité : porté par la Délégation Gestion et Exploitation de la Métropole de Lyon (délégation urbanisme et mobilité) et géomatique, le projet vise à créer une donnée probabiliste de la plantabilité du territoire appuyé sur l’open data de la Métropole. Il combinera des techniques automatiques et manuelles via un outil et un workflow permettant la mise à jour de données locales (chantiers, études..)

Il est prévu, au cours de l’année 2022, une fois le projet cadré, de rechercher les données, de prototyper les algorithmes puis de déployer des logiciels de saisie.

Végétalisation des espaces internes : dans le cadre de la réimplantation de l’UrbanLab au Pôle Pixel et avec l’appui de différentes directions de la Métropole de Lyon (DGEEP, DPMG, des Ressources Humaines et Communication interne), Erasme expérimente un modèle de végétalisation participative des espaces intérieurs.

Cette initiative permettrait de faire le lien entre l’auto-outillage des équipes et la qualité de vie au travail avec une approche transverse (ressources humaines, santé au travail, communication interne…) possiblement transmissible à d’autres organisations.

Racines augmentées : repose sur la volonté de sensibiliser et de former autour du système racinaire. Créer une culture de la préservation de la nature en ville pour des professionnels du BTP, faire avancer la recherche et construire une déclinaison pédagogique pour le grand public sur la vie souterraine sont les 3 objectifs visés.


En 2021-2022, Terideal porte une démarche pédagogique produite et testée sur 3 sites. Publiés en open source, les supports seront diffusés en vue d’être utilisés par un grand nombre d’acteurs publics et privés (Métropole, syndicat du BTP...).

L’Anniversaire Canopée remix

Le 18 mars 2022, au Centre de Ressources de Botanique Appliquée à Charly, s’est tenu l’anniversaire Canopée remix, une occasion de se réunir, de revenir sur les projets mais aussi d’offrir aux participants un arbre à planter dans un espace privé ou dans la nature. Charge à eux d’en assurer l’entretien et de prendre part à l’objectif métropolitain de 300 000 arbres plantés sur le territoire d’ici 2030.

Mais, cette rencontre est avant tout une belle opportunité pour découvrir tous les projets incubés et de donner la parole aux porteuses de projet, aux partenaires et aux participants :

au partenaire terideal :

Un premier bilan
Ce canopée remix, un unicum pour le laboratoire d’innovation ouvert Erasme puisque premier sprint portant sur la végétalisation et permettant, par la suite, de révéler l’intérêt de l’incubation, l’accompagnement porté par Erasme au sein des Directions Métiers de la Métropole de Lyon qui intègre, pour les porteurs de projet, les concepts d’essai-erreur, d’expérimentation, de prototypage avant déploiement final.
Dans le cadre de l’anniversaire Canopée, les divers participants ont dressé un bilan positif d’une démarche inscrite dans un temps long : la création d’une véritable dynamique autour de la végétalisation appuyée sur la connexion à un réseau d’acteurs élargi. Sensibilisation et compréhension des enjeux du vivant, coopération, concertation, facilitation des démarches, réplicabilité des modèles sont quelques-uns des constats formulés. Ainsi, grâce au Plan Sève, un règlement financier est désormais disponible pour tous les acteurs qui désireraient s’impliquer dans des projets de plantation. L’arbre témoin, projet de “pépinière” citoyenne intergénérationnelle sera porté par cinq nouvelles classes et des outils comme Canographia, le calque de plantabilité ou Racines augmentées fournissent des données “ouvertes” exploitables pour les professionnels et pour les habitants qui souhaiteraient s’impliquer dans des projets de végétalisation ou tout simplement respecter la bio-diversité.

Canopée, demain
Les expérimentations et les déploiements se poursuivent sur toute l’année 2022 voire au-delà puisque divers dispositifs sont actuellement déployés ou finalisés. Pour poursuivre cette végétalisation, les porteurs de projet rappellent la nécessité d’être soutenus financièrement et techniquement : le recours à une maîtrise d’ouvrage, des liens entre les différents services de la Métropole de Lyon et des communes mais aussi un accompagnement fort à même de diffuser des “communs” sont indispensables pour impulser, auprès de tous les acteurs, un changement de vision sur la nature et la diversité.

En conclusion, la démarche "Larboratoire" démontre qu’un sujet d’intérêt général peut mobiliser largement si l’on propose un format d’accompagnement long (dont l’animation, indispensable à l’alimentation d’outils pédagogiques ) et une vision d’ensemble permettant de faire émerger des rôles et des projets complémentaires.

Ce lien existe également entre l’organisation interne de la collectivité et la robustesse induite sur les services et outils que nous contribuons à créer. En effet, en proposant à des structures externes un environnement de travail basé sur l’expérimentation, la transversalité, la primauté à l’usager, les projets ont une probabilité plus forte, par effet miroir, de pouvoir s’adapter, rester pluri-disciplinaires et maintenir une perspective d’intérêt général sur la durée.
Le maintien d’une approche comme “Larboratoire” (laboratoire du plan nature) est donc probablement une condition pour que naissent des projets innovants, résilients et ouverts."

Les entretiens seront disponibles dans leur intégralité sur vimeo.

Documents :

par Patrick Vincent, Paula Coursimault, Anne Laure Collomb